Comment apprendre a composer

Comment apprendre a composer

La musique est un art qui peut être apprécié par tous, quels que soient votre âge, votre nationalité ou vos aptitudes musicales. Mais pour devenir un grand compositeur, vous devez apprendre à écrire de la musique et à l’écouter de manière critique. Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour commencer à apprendre à composer.

 

Lire également : Musique du monde : les styles principaux

L’apprentissage du jeu de la composition

 

En apprendant à composer, on cultive la fidélité et l’imagination qui sont les fondamentaux du jeu. Ce n’est pas une tâche facile, parce qu’il faut développer un esprit critique et se donner des objectifs réalistes tout en gardant son élan créatif.
Le plus important est de commencer par construire sa palette de sons : c’est-à-dire exploiter les techniques classiques telles que le glissando, mais aussi explorer davantage ses propres capacités musicales en composant sans raison particulière. Pour cela, il est essentiel de trouver des sources variées afin d’aiguiser sa conscience musicale. Les cours que propose notre institut fournissent une bonne base pour commencer.

A lire aussi : Qui est le compositeur de piano numéro 1 au monde ?

 

Les avantages et les inconvénients de jouer à la composition

 

Le jeu de composition offre aux musiciens et aux compositeurs un moyen facile et rapide d’acquérir des connaissances sur la théorie de l’harmonie. Les avantages du jeu sont la rapidité d’apprentissage, le fait qu’il soit accessible à tous et la possibilité de travailler en groupe. Les inconvénients du jeu comprennent sa brièveté et son caractère élitiste.

 

Comment écrire une partition en suivant les règles du jeu de la composition?

 

Il est important de suivre les règles du jeu de la composition pour écrire une partition en respectant le format requis. Voici quelques conseils pour faciliter votre tâche: 
– Élaborez votre partition environnementallement lorsque vous écrivez. Pensez à la manière dont les notes viendront enrichir et compléter le morceau. Si vous avez une idée claire des différents types d’harmoniques auxquels votre composition peut présenter un intérêt, incorporerez-les. 
– Faites travailler votre oreille avant de composer. Écoutez des morceaux que vous avez déjà écrits et demandez-vous ce qui fait vibrer votre sensibilité musicale. Construisez ensuite cette idée dans vos partitions en utilisant les différentes harmoniques appropriées. 
– Faites appel à un critiqueur pour évaluer votre partition et améliorer son contenu. Ces rencontres sont essentielles pour apprendre à mieux comprendRE l’effet que produisent les dissonances sur notre émotion.


Les commentaires sont clos.