Voici la suite de l’article « Comment enchaîner les accords? Partie 1″. Après avoir vu ce qu’on peut appeler la ponctuation de la musique, je souhaite désormais me pencher sur les structures possibles de suites d’accords, combien d’accords utiliser ? Faut-il les répéter ou non? La réponse se trouve ici !

Ensuite, le meilleur pour la fin, nous verrons les liens d’affinité entre les accords.

C’est parti !

Par quoi commencer ?

Bien que ça ne soit pas obligatoire, les suites d’accords commencent souvent par l’accord de Ier degré. Si on utilise la gamme de Do majeur, c’est l’accord de Do majeur, etc… Quel est l’intérêt ? Cela permet à l’oreille de comprendre dans quelle tonalité on est. Si on commençait par un Ré mineur, on pourrait se dire : Tiens serions-nous dans la tonalité de Ré mineur ? Et non ! Au fil de la musique, l’oreille comprend vite qu’elle n’était pas en Ré mineur, mais en Do majeur ; cela est un peu perturbant pour l’oreille et donc à éviter.

2 accords ? Ou 4, 8, 16…

De nombreuses chansons sont construites autour d’une suite de 4 accords répétés en boucle. Parmi ces chansons, il y a aussi bien des bijoux de la musique que les pires titres commerciaux qui ne méritent même pas d’être appelés « musique ». Eh oui, si je vous disais que les Beatles, Éric Clapton, Bob Marley, Simon and Garfunkel et … JUSTIN BIEBER utilisent la même suite de 4 accords ( Do, La min, Fa, Sol) vous comprenez que la suite d’accord ne détermine pas si la chanson est bonne ou mauvaise.

Pourquoi utiliser plus de 4 accords pour composer ?

Si vous êtes un génie de la musique, vous allez peut-être composer un chef-d’œuvre avec 4 accords répétés en boucle. Mais si vous débutez, vous verrez qu’être créatif et composer une mélodie subtile et originale à partir d’une suite de 4 accords toute bête est très difficile. Vous avez de grandes chances de créer quelque chose qui ressemble à une autre chanson utilisant la même suite d’accords. Les accords sont là pour habiller la musique, mais aussi pour guider la mélodie. Si vous avez une suite d’accords riche, vous arriverez plus facilement à trouver une mélodie riche car les accords créent un fil conducteur pour la mélodie. En effet la mélodie emprunte les notes des accords. Donc, plus il y a d’accords différents, plus la mélodie peut partir dans des directions intéressantes.

Comment faire varier ses suites d’accord :

Suite d’accord en AABA :

Une technique consiste à subdiviser les accords en paquets de 4. A l’image des chansons construites sur 4 accords répétés en boucle, on peut répéter une série de 4 accords plusieurs fois puis jouer une série de 4 accords différente et enfin de revenir à la première série d’accords.

Exemple :

Do,   Sol,   La min,   Fa

Do,   Sol,   La min,   Fa

Do,   Fa,    Ré min,   Sol

Do,   Sol,   La min,   Fa

 

Suite d’accord en ABAB :

ABAB : Cela consiste à créer une suite de 8 accords que l’on joue plusieurs fois.

Exemple :

Do,  Fa,          Ré min,  Sol

Do,  La min,  Fa,           Mi

Do,  Fa,          Ré min,  Sol

Do,  La min,  Fa,           Mi

 

Les accords qui vont bien ensemble ?

 

Lorsqu’on compose une musique et qu’on décide de placer tel ou tel accord dans la chanson, on aimerait bien savoir quel accord jouer juste après. Il faut savoir que chaque accord peut s’enchaîner avec n’importe quel autre accord. Il existe cependant des préférences dans l’enchaînement des accords. J’ai donc décidé de vous donner une liste des « liens d’affinité » entre accords.

L’accord I : s’enchaîne avec n’importe quel autre accord.

L’accord II : s’enchaîne principalement avec l’accord V mais aussi par I, III, IV, VI

L’accord III : s’enchaîne avec n’importe quel autre accord.

L’accord IV : s’enchaîne principalement avec les accords V et I mais aussi avec II

L’accord V : s’enchaîne principalement avec I mais aussi avec II, III, IV, V.

L’accord VI : s’enchaîne principalement avec V mais aussi avec II et IV.

L’accord VII : s’enchaîne avec I et III

 

Libre à vous de suivre ou de ne pas suivre les conseils donnés dans cet article. Il n’existe aucune règle en musique qui ne puisse être enfreinte. Cependant, celles-ci ont pour but de comprendre comment la musique fonctionne et de vous guider pour mieux faire naitre la créativité.

PS : Vous avez des idées à donner sur les enchaînements d’accord? N’hésitez pas à laisser un commentaire ! ;)